Site de l'académie de Versailles

Accueil > Le lycée au service des élèves > Le décrochage scolaire

Le décrochage scolaire

Bilan et perspectives

mardi 22 mai 2018 par M. Coutellec

INTRODUCTION et FONCTIONNEMENT :

Voilà 4 ans maintenant que le lycée Jean-Jacques Rousseau de Sarcelles s’investit dans le décrochage scolaire.
Monsieur Bonneville, ancien proviseur du lycée était le responsable du réseau de la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS).

Deux volets apparaissent, au sein de notre lycée :

- D’un côté le décrochage scolaire encadré par Sébastien Rambinaising, responsable du bassin d’éducation de Sarcelles, il s’occupe de 3 établissements scolaires (JJR, La Tourelle, PMF à Villiers le Bel, attachés à la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) et a comme rôle également de conseiller les collègues du GPDS.

- Et de l’autre côté le décrochage scolaire au sein du lycée encadré par des professeurs responsables d’une filière spécifique (générale, technologique et professionnel) qui se réunissent une fois par trimestre avec les professionnels de la communauté éducative et le responsable du bassin MLDS (CPE, Assistante sociale, Infirmiers, Proviseur adjoint, psychologue de l’EN) pour former le GPDS (Groupe de Prévention contre le décrochage scolaire).

L’objectif pour les acteurs de la MLDS et du GPDS est de permettre aux élèves en situation de difficulté scolaire avec des problématiques personnelles d’avoir un encadrement spécifique au sein du lycée afin de les aider à retrouver une scolarité normale.

De plus, au sein de notre lycée s’est crée un module de repréparation à l’examen (MRE) STMG pour les doublant du département qui n’ont pas trouvé de place en établissement. Module qui va permettre de manière non négligeable à des élèves du bassin de repasser leurs baccalauréat dans les meilleurs conditions possibles.
CI-joint le bilan MRE

Les démarches de repérage sont les suivants :

-  Dans un 1er temps, l’équipe pédagogique : les professeurs, professeur principal et CPE travaillent ensemble sur un cas d’élève en difficulté. Si ils s’aperçoivent que la difficulté est trop prenante ou pas de leurs ressorts, ils font appel via une fiche d’alerte (voir PJ)

Soit à monsieur Rambinaising s’il s’agit d’un traitement de décrochage scolaire nécessitant un lien avec l’extérieur (mini stage, sensibilisation entreprise, activités autres…) soit aux référents des filières s’il s’agit d’un traitement en interne avec un travail nécessitant le suivi, l’accompagnement, le tutorat, le coaching, etc…

- Dans un 2ème temps, les référents “décrochage” et/ou le référent bassin analysent le dossier et prennent rendez-vous avec l’élève.

Enfin dans un dernier temps, le dossier est amené en réunion du GPDS et il est analysé avec les différents professionnels.

Avoir un point de vue extérieur et croisé entre CPE, infirmiers, assistance sociale, psychologues, professeurs et référent MDLS est une nécessité fondamental pour tenter de résoudre des situations exigeantes et fragiles et les GPDS sont pour cela indispensable.

BILAN 2018/2019

L’ensemble des membres du GPDS se sont réunis plusieurs fois cette année (plus d’une fois par trimestre et entretien plus fréquent avec les responsables du bassin) et ont pu traiter de nombreux dossiers (voir statistiques)

pour les secondes, premières et terminales des filières professionnelles, technologiques et générales.

Actions spécifiques mise en oeuvre lors de l’année 2018/2019 :

Association Etincelle (responsable Claude Alcan), activités proposées pour l’ensemble des filières :
- Sophrologie
- Relaxation
- Inititiation au Kendo (sabre japonais)
- Arts martiaux

Les objectifs et le programme :

Cette action complémentaire au GPDS a permis à des élèves spécifiques de s’ouvrir au lycée et de donner du sens possible à leur intégration au sein de l’école via des activités différentes.
Le bilan et le guide réflexion à ce module ci-joint

Démarche BGE :

Sensibilisation des élèves à la création d’entreprise, activités orientées sur la filière technologique et professionnelle.

PERSPECTIVES :

- Courant 2018/2019 l’association Etincelle s’enrichie d’une certification au métier d’animateur entièrement financé par l’UFOLEP (qualification de niveau V = élève plus identifiés comme décrocheurs) ainsi qu’un projet de mobilité européen dans le cadre d’"Erasmus".
Ci-joint le projet Etincelle ’le potentiel en lumière" pour l’année scolaire 2018-2019

- Projet SEP LE "SAS" Ce dispositif concernerait les élèves dits "décrochés de l’intérieur" pour répondre au besoin d’une prise en décrochage scolaire individuelle et personnelle En laissant l’ouverture d’un foyer en libre accès (espace de convivialité, aménagement des locaux par les élèves) en début et fin de journée scolaire pour les élèves errants.
Un emploi du temps serait inscrit sur la porte avec les temps de présences des enseignants pour proposer des exercices de situation de compétence (math, français...) mais aussi de travail de type méthodologique (intéressé par le projet Monsieur Sainte-Claire professeur de ST2S , Madame Fa Bruneau, référent FLE), des référents décrochages par filières (techno, pro, général) et coordinateur MLDS pour mieux cibler et identifier les décrocheurs...
L’objectif étant de réaliser un bilan pédagogique avec la participation de la famille si accord de l’élève afin de valoriser ses acquis.
Ce bureau pourrait accompagner un minimum de 20 élèves on pourrait y inclure des associations de dynamique locale comme l’association Etincelle.
Elle pourrait être aussi animée par une ou un AED qui aurait les compétences pour répondre à un besoin de travail méthodologique une prise en charge du décrochage scolaire.

A suivre...


Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jean-Jacques Rousseau (académie de Versailles)
Directeur de publication : G. Lonchampt (Proviseur)