Lycée Jean-Jacques Rousseau
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Les formations post-bac > La Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles : option économique > Voyage à Londres

Voyage à Londres

10 au 12 octobre 2013

vendredi 25 octobre 2013 par Ariane Bach

Du 10 au 12 octobre, la classe d’ECE2 est partie trois jours à Londres accompagnée par ses professeurs d’Anglais (Mme Nicolas), Economie (M. Leblanc), Allemand (M. Faye) et Culture générale (Mme Hémard). Voici un petit aperçu du voyage.

Au British Museum

PNG - 305.1 ko

PNG - 278.9 ko
PNG - 341 ko

Même les professeurs travaillent !

Chez Deloitte

PNG - 310.9 ko

A la Tate Modern

PNG - 218.5 ko

A Brick Lane

PNG - 292.3 ko

PNG - 243.5 ko
PNG - 400.9 ko

Chez UTL, fabricant et vendeur de meubles à la demande

PNG - 238.7 ko

Quelques réactions d’étudiants suite au voyage :

Jean-Louis : « Tout d’abord le contact direct avec la culture londonienne fut agréablement dépaysant, c’est une capitale très hétéroclite dans son architecture, dans ses paysages (allant de coins urbains qui ne sont parfois pas sans rappeler les grands buildings tout droit venus des states, aux petites rues traditionnelles et à la fois originales, en passant par des zones vertes au cœur de la ville), ce style vestimentaire qui lui est à la fois propre et universel, mais aussi ses habitants et ses résidents venus de nombreux horizons. Tout semble être fait pour nous faire oublier un instant la vie et les rues parisiennes, peut-être un peu moins modernes. 
Les musées recelaient d’œuvres intéressantes tant historiquement que visuellement. Peut-être l’art contemporain observé durant la visite de la Tate Modern était un peu plus fastidieux et manquait de réel approfondissement. 
La petite entreprise de vente de meubles était une partie très intéressante du voyage dans le cadre de nos études car un bon exemple face à la production de masse, mais aussi pour le plaisir de visiter un atelier/magasin atypique et de profiter de la solidité de ses chaises (mise à rude épreuve il est vrai).
Les temps de pause étaient assez bien répartis et suffisamment nombreux pour souffler et goûter soi-même aux charmes de Londres (et du Burger King !).
Par ailleurs, l’idée des familles était, pour ceux ayant eu la chance de bénéficier d’un accueil chaleureux, assez intéressante afin de s’exercer aux commodités de la langue, mais aussi pour se faire un aperçu de la culture anglaise et s’éloigner de la spécificité de la capitale, il est vrai parfois peu représentative de l’Angleterre. 
Bref, un voyage court, mais qui muni d’un sac solide et d’une carte d’identité valide valait vraiment le coup. »

Mohamed : « Mes impressions sur mon voyages à Londres ... Ce qui m’est venu en tête d’abord et honnêtement, ce sont les différences architecturales entre Paris et Londres. Les anglais ont perduré dans une culture de "faire du nouveau avec du vieux", on ne détruit rien, mais on construit moderne ; si un immeuble pose problème, on le contourne ou on construit à côté, cela donne des paysages singuliers, des rues souvent étroites (surtout dans le quartier de la city) et ça change des grands boulevards haussmanniens ! Ce qui m’a marqué aussi c’est la présence de parcs, de jardins. Malgré la volonté d’urbanisation, la ville est restée attachée aux espaces verts, et outre les grands parcs (hyde parc par exemple), souvent les quartiers se sont construits autour d’un parc. Mais plus profondément, j’ai ressenti des différences dans l’ambiance, les londoniens sont plus cool, j’ai l’impression, au sens où ils ont l’air beaucoup plus ouverts, plus serviables (avec les touristes en tout cas)... Par exemple, on n’a refusé de me répondre qu’une seule fois lorsque je demandais des renseignements, et dieu sait le nombre de personnes que j’ai pu interpeller durant le séjour ! On a souvent cherché à me comprendre d’abord (chose qui ne me semble pas négligeable), puis surtout à me répondre et diriger au mieux. Là encore ça change de l’image du français arrogant, froid et peu avenant envers les étrangers. J’ai trouvé le voyage très instructif, on a eu la chance de visiter deux musées et pas des moindres, le British Museum et la Tate Modern. Nous avons pu aborder notre thème de culture générale dans de nombreux tableaux touchant divers époques et courants. 

Enfin, nous avions commencé le voyage dans le cœur de la finance européenne, nous l’avons fini dans une autre ambiance, à Brick Lane, un quartier de l’est de Londres, dans une start-up nommée Unto This Last, qui s’est spécialisée dans la vente de mobilier à Londres. »

Sémy : « J’ai beaucoup apprécié ce voyage car il m’a permis d’apprendre beaucoup de choses et ce, dans plusieurs domaines. La visite des musées m’a permis d’apprendre bien des choses sur l’art, sur les différents concepts, courants, artistes, etc... J’ai aussi apprécié le fait de pouvoir découvrir certaines des différences culturelles (ou pas) qu’il Y a entre notre pays et celui de Shakespeare. (Exemple : la délivrance d’un diplôme par une entreprise) Enfin, je termine avec ce qui m’a le plus plu, soit la visite du magasin UTL. Le patron nous a montré qu’il existe plusieurs moyens différents pour faire tourner une entreprise et que la délocalisation n’était, en fin de compte, pas un moyen forcément plus rentable qu’un autre. »

Et de professeurs :

Mme Nicolas : « Retrouver les étudiants en Gare de St Pancras était chaque jour un plaisir incroyable. Carl était toujours au piano, seul ou accompagné, tantôt de Monsieur Leblanc ou d’un papi anglais hirsute. C’était une appropriation de l’espace vraiment très belle ! »

Mme Hémard : « Un voyage scolaire est une expérience enrichissante pour un professeur et à plus d’un titre ! Nous voyons les étudiants différemment, cela permet de nouer des liens plus personnels avec chacun. J’ai ainsi découvert que Mohamed avait un excellent sens de l’orientation, que Carl jouait très bien du piano, que Sarah F. adorait les bottes, que Ianis commentait très bien les œuvres égyptiennes, que Jean-Louis essayait de se faire arrêter à la douane par tous les moyens, que Kevin adorait la Jamaïque… Bref, chacun se montre sous un autre jour.
Si je connaissais déjà le British Museum et la Tate Modern, je n’avais jamais eu des guides aussi… particuliers !
Enfin, j’ai moi aussi beaucoup apprécié la visite du quartier Est de Londres, que je ne connaissais pas. Entre boutiques branchées et restaurants indiens, le quartier a beaucoup de charme ! Merci à Mme Nicolas pour toutes ces découvertes. »


Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jean-Jacques Rousseau (académie de Versailles)
Directeur de publication : G. Lonchampt (Proviseur)