Rencontre avec Magali Mougel, dramaturge

(actualisé le ) par Maud Carlier-Sirat, Mme Bernard - Lettres - Théâtre -

Les élèves de 1èreL, TL2, les élèves de l’enseignement d’exploration "théâtre" et les latinistes ont rencontré Magali Mougel, auteure de théâtre contemporain le jeudi 10 janvier dans le cadre du projet Les femmes au théâtre.

Magali Mougel a animé un atelier d’écriture en 1èreL.
Les TL2, les élèves de l’enseignement d’exploration "théâtre" et les latinistes ont échangé autour du métier de dramaturge, de sa pièce Suzy Storck , et du rôle social de la femme dans la société contemporaine.
A quoi ressemble la vie quotidienne d’une auteure ? Peut-on gagner sa vie en écrivant ? Quelles sont les études à suivre pour être écrivain ? Le metteur en scène ne trahit-il pas le propos d’une dramaturge ? Comment interpréter la fin de Suzy Storck ? Quelles sont les sources d’inspiration de la pièce ?

Compte rendu de la rencontre par Ibrahima Fofana, TL2 :
"Ce compte rendu a pour but de détailler mes impressions ainsi que ressentis, à propos de la rencontre qui a eu lieu au lycée Jean-Jacques Rousseau, avec Magali Mougel, auteure de la pièce de théâtre Suzy Storck.

La pièce y met en scène, une femme du nom de Suzy mariée à un homme nommé Hank, et au fur et à mesure des pages on y découvre la difficulté de mener une vie comme la sienne. Si on se réfère à la citation du philosophe Aristote : « Un livre est bon si l’auteur dit tout ce qu’il faut, rien que ce qu’il faut et comme il faut », peu importe l’avis que l’on peut avoir sur ce type de sujet, on ne peut qu’être frappé par les vérités de cette pièce.

De plus, en nous faisant l’honneur de venir nous voir, l’auteure Magali Mougel nous offre un moyen, de voir les choses d’un autre point de vue. Personnellement, c’était la première fois que je rencontrais l’auteure d’une œuvre que j’avais lue. Le fait de pouvoir lui poser des questions sur des choses qui ont pu me marquer, j’ai trouvé ça extrêmement enrichissant, autant pour l’oeuvre que pour nous. Derrière chaque chose il y a une ombre, tout comme derrière chaque œuvre, il y a un message. Suzy Storck en est l’exemple parfait, c’est pour cela que j’ai pensé que mettre cette œuvre au programme serait très intéressant pour les prochaines générations. »